à la Maison des associations, Espace Pelletan,
61, bis rue Paul Doumer 17200 ROYAN 

_______________________________________________________________________________________

Autour d'Oscar Wilde et de sa mystérieuse " Salomé ", mardi 12 décembre

Rédigé par Elizabeth Aucun commentaire
Classé dans : compte-rendu Mots clés : aucun

Mardi 12 décembre, c'est Danielle Guérin-Rose, membre des Rendez-vous Littéraires, qui officiait pour une séance consacrée à la pièce " Salomé " d'Oscar Wilde, l'auteur irlandais qu'elle connait particulièrement bien puisqu'elle a créé en 2008, avec son mari David -lui-même irlandais- la " Société Oscar Wilde " qui entretient la mémoire du fantasque et sulfureux écrivain.

Le personnage de Salomé apparait dans la Bible, portant sur un plateau d'argent la tête de Jean-Baptiste. Oscar Wilde s'y intéressa après avoir lu plusieurs auteurs, tels que Flaubert ou Huysmans, qui donnent corps au mythe de cette femme fatale.

L'Irlandais écrit en 1891 la pièce " Salomé " en français et en prose et décide que c'est Sarah Bernhardt qui interprètera son envoûtante héroïne. Même si Salomé devrait avoir 16 ans et que S. Bernhardt en a 48, sa fameuse danse des sept voiles devait enflammer le public. Hélas, l'Angleterre interdit la pièce -pas de personnages bibliques sur scène... Ce n'est qu'en 1896 qu'elle sera présentée à Paris, sans la belle Sarah et sans Oscar Wilde, emprisonné pour outrage aux moeurs...Il faudra attendre 50 ans pour que la pièce soit enfin applaudie à Londres tandis que Wilde était mort depuis longtemps à Paris...

Salomé renaîtra en musique grâce à Richard Strauss en 1905, elle a été dansée par Isadora Duncan ou Mata-Hari ; le cinéma s'en est inspiré, entre autres Al Pacino et son film " Salomé " en 2013 avec Jessica Chastain dans le rôle-titre.

 

Danielle Guérin-Rose, vice-présidente de la " Société Oscar Wilde "

Sur l'écran, une belle citation d'Oscar Wilde

Les commentaires sont fermés.