à venir :

 

 
. 18 Juin 2024 : "Passeur(s) d'histoires" - Grégoire DOMENACH (Romancier)
 
. 02 juillet 2014 :"NIETZSCHE" Café philo animé par J.ESKENAZI - (Ciel de Royan - 17h00)

 

_______________________________________________________________________________________

François Mauriac... Quel brillant journaliste aussi !

Rédigé par Elizabeth Aucun commentaire
Classé dans : compte-rendu Mots clés : aucun

Philippe Baudorre, professeur émérite de littérature à l'Université de Bordeaux, a passionné mardi 21 février les nombreux participants au Café littéraire qui se pressaient à la Maison royannaise des Associations. Ils y ont découvert une autre face du grand Mauriac, écrivain, académicien, prix Nobel de littérature... C'est l'éditorialiste, chroniqueur, critique littéraire, qu'ils ont approché, celui qui a produit plus de 3000 articles entre 1910 et 1970, dans la lignée des grands écrivains-journalistes tels que Théophile Gautier, Alexandre Dumas, Zola, Colette, Bernanos... Mauriac a collaboré à de grands titres de la presse avant et après guerre, dont l'Express (jusqu'à sa brouille en 1961 avec son fondateur Servan-Shreiber qu'il jugeait trop anti-gaulliste) et surtout Le Figaro. C'est dans ce grand quotidien qu'il écrira de 1944 à sa mort en 1970 et dans son supplément Le Figaro Littéraire. Tous ses articles devenus des œuvres ont été publiés en plusieurs volumes "Le Journal", "Le Bloc-notes", "Les mémoires intérieurs" et "Les Nouveaux mémoires intérieurs". Jusqu'à un étonnant "On n'est jamais sûr de rien avec la télévision" regroupant ses chroniques TV, Mauriac étant devenu à la fin de sa vie un inconditionnel du petit écran...

P. Baudorre a terminé sur un lien méconnu de Mauriac avec Royan, puisqu'ami de Guillaume Gillet, l'architecte-bâtisseur de l'église Notre-Dame, il l'a visitée avec celui-ci le 2 octobre 1960...des photos très émouvantes. 

 

 

Philippe Baudorre a passionné les participants avec des lectures d'articles de Mauriac

 

Un article de F. Mauriac dans le Figaro Littéraire

 

Le public s'était déplacé en nombre

 

Didier Mauriac, Royannais et petit-neveu de l'illustre écrivain

F. Mauriac aux côtés de G. Gillet dans Notre Dame de Royan en octobre 1960

 

Les commentaires sont fermés.