à venir :

 

 
. 18 Juin 2024 : "Passeur(s) d'histoires" - Grégoire DOMENACH (Romancier)
 
. 02 juillet 2014 :"NIETZSCHE" Café philo animé par J.ESKENAZI - (Ciel de Royan - 17h00)

 

_______________________________________________________________________________________

☕ 19 septembre 2017 : 76ème séance des rendez-vous littéraires de Royan

Rédigé par webmestreRL Aucun commentaire
Classé dans : les rendez-vous Mots clés : aucun

          Le jour où André Breton et Aimé Césaire se sont rencontrés par Laurent Doucet, poète, président de l'association La Rose impossible et Patrice Louis, auteur de Conversations avec Aimé Césaire,

 

Un café littéraire exceptionnel : 19 septembre 2017

Un public attentif et curieux de connaissance a envahi la salle pour écouter les deux conférenciers s'affronter sur le territoire du surréalisme.

Ce mouvement né après la guerre de 14-18, généreux, combatif et libérateur de la pensée a réuni par le plus grand des hasards objectifs deux êtres d'exception subjugués, fascinés l'un par l'autre : André Breton et Aimé Césaire. « Et c'est un Noir qui manie la langue française comme il n'est pas aujourd'hui un Blanc pour la manier ». C'était à La Martinique, en 1941.

Aujourd'hui, à Saint-Cirq Lapopie, la maison d’André Breton, « La Rose impossible » brille comme l'espoir de garder intact ce mouvement de libération artistique qu'a été le surréalisme.

 

            Laurent DOUCET      et                 & nbsp;  Patrice LOUIS

 

 

Patrice LOUIS, écrivain, blogueur, journaliste

Chez Proust, aujourd’hui
Animateur du blog lefoudeproust.fr. Président de l’Office de Tourisme du Pays de Combray, Eure-et-Loir, (2014-2015). Membre de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray. Membre du Cercle littéraire Proustien de Cabourg-Balbec. Membre des Rendez-Vous d’Illiers-Combray. Administrateur des Amis des Jumelages d’Illiers-Combray. Membre et administrateur du Chœur de Combray.

En librairie
*Auteur chez Arléa de Du bruit dans Landerneau, Dictionnaire des noms propres dans le parler commun (1995 ; revu et augmenté en 1996 ; renouvelé et réédité en “poche”, 2005) ; Les Deux font la paire, Les couples célèbres dans le parler commun (1997 ; réédité par la collection Points, 2006) ; C’est beau, mais c’est faux (2000 ; réédité en “poche”, 2003) ; Toutes les Suédoises s’appellent Ingrid, Les étrangers et leurs mots dans la langue française (2004 ; réédité en “poche”, 2006) ; Aimé Césaire, Rencontre avec un nègre fondamental (2004) ; réédité en “poche” sous le titre Conversations avec Aimé Césaire, 2007) ; A dormir debout, Nomenclature bien réelle d’êtres et de choses qui n’existent pas (2006) ; Le roi Béhanzin, du Dahomey à la Martinique (2011) ;
*chez Ibis Rouge de L’Enfer à Saint-Pierre, dictionnaire de la Catastrophe de 1902 ; 1902 au jour le jour (2002) ; A, B, C...ésaire, dictionnaire (2003) ; Maracaibo, Carnets d’un retour brisé (2006) ; Le ruban de la fille du pape - Fantaisie historique (2008) ;
*chez Désormeaux de dico.com, Les mots de l’Internet et de la Nouvelle économie (avec Violette Louis, 2000).

Au studio
Correspondant aux Antilles de i-télé-Canal + (2008-2009) ; de TF1 (2006-2007) et de LCI (2005-2008).
Directeur de l’Information, ATV, Antilles Télévision (2002-2003) ; Producteur-animateur du “Club” (radio-télé).
Rédacteur en chef, CANAL +, Paris (1998-1999).

Au micro
Correspondant aux Antilles et au Bénin d’Europe 1 (2000- 2012).
Chroniqueur à RADIO CARAÏBES INTERNATIONAL (2001-2007), à RADIO MARTINIQUE (2002).
Directeur-adjoint de l’information, BFM (1997-1998). Auteur de la chronique “Les mots pour le dire”.
Rédacteur en chef, Adjoint au directeur de la rédaction, EUROPE 1, Paris (1996).
Rédacteur en chef, FRANCE INTER, Paris (1989-1996). Auteur de la chronique “Pardon de vous déranger”.
Rédacteur en chef, RFO, Paris (1985-1987).
Secrétaire général de la rédaction, EUROPE 1, Paris (1981-1985).
Directeur de l’information, RCI, en Martinique et en Guadeloupe – lancement de la radio (1978-1980).
Reporteur, présentateur, chef des informations, EUROPE N° 1, Paris (1971-1977).

Diplômé du CENTRE DE FORMATION DES JOURNALISTES, Paris (1971).

Au stylo
Presse nationale - correspondant en Martinique des quotidiens « Le Monde » et « La Tribune » ; collaborateur de « La Bougie du Sapeur ».
Presse régionale - rédacteur en chef du mensuel « Le Club Magazine ». Conseiller des hebdomadaires « Sept Magazine » et « News Eco ». Chroniqueur à « France- Antilles », « Antilla », « Arc-en-Ciel ».

Au tableau
*A Cotonou (2009-2012) : enseignant en journalisme à l’Université d’Abomey-Calavi, à la chaire UNESCO de l’UAC, à l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (ISMA) et membre du Conseil scientifique et pédagogique ; directeur pédagogique de Talents & Médias (avec Raïssa Gbedji, RFI) ; chef de mission pour l’Etude d’état des lieux du secteur médiatique béninois suivant les indicateurs du développement des médias de l’Unesco, Media Foundation for West Africa.
*A Fort-de-France enseignant à l’Université des Antilles et de la Guyane (2004-2009).
*A Paris : enseignant à l’Institut des Langues-orientales, à Paris-Dauphine (1987-1995) ; à Paris-Sorbonne nouvelle (1993-1997) ; Producteur-concepteur d’un séminaire de Communication de crise (1988-1989) ; Formateur en communication pour des cabinets-conseils (1983-1999) ; Enseignant au CFJ et au CPJ, formation initiale et perfectionnement t (1974-1999).

16, rue Ronsard — 28120 ILLIERS-COMBRAY
tel : 02 37 26 69 45 ; cel : 06 43 47 87 37 ; mel : patricelouis.pl@gmail.com

 

Laurent Doucet : approche bi(blio)grahique

Laurent Doucet est tombé dans l'Athanor du Surréalisme à l'âge de 17 ans, magnétisé à jamais par la lecture du Manifeste pour un Art Révolutionnaire Indépendant coécrit à Mexico par André Breton et Léon Trotski. Ayant trouvé le lieu de sa révolte, il lui restait à en (re)découvrir la formule : « La poésie doit être faite par tous. Non par un. » (Lautréamont). Sa quête le conduisit alors de la Révolution à l'Amour puis à l'écriture, en passant par l'éducation populaire et la psychanalyse (Freud et Lacan)…
Sa poésie se nourrit depuis lors d'un incessant tour du monde, de l'Afrique à Moscou, et de la Chine à New-York (traversant l'Europe et la Méditerranée à plusieurs occasions). Par de là tous ses voyages, lectures et rencontres, c'est à (re)créer une Internationale Subversive du Merveilleux qu'il s'active ; dont le « Point Sublime » pourrait être l'ancienne maison d'André Breton à Saint-Cirq-Lapopie dans le Lot et dont il préside l'association « La Rose Impossible » pour sa réhabilitation po-éthique et artistique.
Edité d'abord en revue ou dans des journaux militants, sa participation à cette anthologie est sa deuxième publication aux éditions de La Passe du Vent après son recueil Au Sud de l'Occident inspiré d'un voyage dans le désert marocain. Il contribue actuellement avec Laurent Albarracin à la sortie d'un long entretien biographique du poète et écrivain Christian Viguié. Il a rédigé « l'Apologie d'André Breton » pour le site internet du Printemps des Poètes à l'occasion de son édition 2016 consacrée au « Grand XXème siècle ».

« J’ai cessé de me désirer ailleurs, Pour saluer André Breton, » La Passe du Vent, 2016

Les commentaires sont fermés.